Des éoliennes sur le Parvis de la Défense à Paris. Un rêve ? Bientôt une réalité 

Un projet plus que symbolique

La Défense, haut lieu du capitalisme à la française, accueillera bientôt quelques éoliennes. Le projet, qui a suffisamment mûri pour que nous ayons eu vent de petites indiscrétions... prévoit d'installer une douzaine d'éoliennes sur le Parvis de la Défense. Porté par EPAD, maître d'ouvrage, il fera fleurir des éoliennes pour égailler la perspective "royale" qui va du Louvre à la Grande Arche.
Que de chemin parcouru en peu d'années ! Chemin qui montre en même temps le changement radical de la pensée de nombreuses entreprises. Qui aurait pu penser il n'y a que quelques années de ça que le temple du capitalisme hébergerait des éoliennes ? Cela dit, le projet ne fut pas des plus simples à mettre en oeuvre: le gruyère que représente les 10 étages du Parvis de la Défense n'est pas le socle le plus pratique pour y installer des turbines à vent. Cependant de nombreuses poutres maîtresses surdimensionnées ont été recensées lors des consultations liminaires. Les éoliennes, dont la puissance a été limitée à 500 kW pour éviter les contraintes de structure trop fortes, seront sans doute étayées pour répartir les efforts et ainsi éviter tout dommage. Les francais Bouygues (maître d'oeuvre : il avait réalisé jadis la Grande Arche) et Areva se sont fortement impliqués dans le projet (le champion du nucléaire a notamment son siège social à quelques encablures), et leur participation mérite d'être relevée. La production électrique de ces moulins à vent du XXIème siècle restera bien sûr marginale dans la consommation des immeubles de bureaux avoisinants. Le projet est cependant plus que symbolique: il va de fait mettre les énergies renouvelables au coeur même des sièges sociaux des entreprises les plus performantes en France.

oliennedevantarche
Crédits photographiques : Piskar Films

L'EPAD envisage de construire 4 éoliennes sur le Parvis de la Défense

Dans un souci de développement durable qui vise à concilier croissance économique, respect de l'environnement et progrès social, l'Etablissement Publique d'Aménagement de la Défense (EPAD), conscient de ses responsabilités vis-à-vis des générations actuelles et futures a décidé de donner le ton en mettant à disposition des industriels l'espace du Parvis de la Défense pour y implanter ce que l'on appelle par ailleurs "une ferme éolienne"... en plein centre ville.

Cette politique s'inscrit dans une démarche d'ouverture, de responsabilité, d'engagement et de partenariat, qui a depuis toujours été le souci principal de l'EPAD. Quatre premières éoliennes sur un total prévu d'une douzaine verront le jour très prochainement. Ce projet correspond bien à la démarche citoyenne de l'EPAD dans la recherche de l'efficacité énergétique et de la Haute Qualité Environnementale qui la caractérise désormais. En faisant du développement durable une priorité, l'EPAD entend agir en acteur responsable. Cela signifie prendre toutes les mesures pour identifier et réduire l'impact négatif de l'urbanisme tertiaire sur les milieux naturels et sur le quotidien des riverains de ses installations et du public, en particulier par le recours croissant a des énergies renouvelables. Ces éoliennes ont un profil expérimental optimisé pour un usage urbain afin de réduire les nuisances sonores. En outre, sur le parvis de La Défense le gisement de vent est très prometteur, sans doute un des meilleurs d'Ile-de-France, dû à l'effet accélérateur de l'implantation des tours sur le vent. Enfin, la localisation de ces éoliennes sur les lieux même de consommation ajoute encore à la pertinence du concept. Certains souhaiteraient même que le courant produit soit en priorité dédié à l'exploitation d'une station de recharge de véhicules électriques...


oliennedeladefens
Crédits photographiques : Piskar films

Propos recueillis par J-C Escouroux.

Vos commentaires ? C'est ici !

Fiche technique

À propos de l'auteur


© 2006Soléocène- RSS - Au sujet de ce site